Bombardier aide le secteur du rail suédois à affronter le gel hivernal

  • Le dégivrage est aussi critique au bon fonctionnement des chemins de fer qu’il l’est pour les déplacements en avion

Bombardier Transport, chef de file mondial de la technologie du rail, est prête à affronter les rigueurs hivernales des prochains mois en Suède. Ses centres d’entretien d’un bout à l’autre du pays jouent un rôle crucial dans la capacité du secteur du rail à pallier toute perturbation du réseau.

L’exploitation de trains dans les rudes hivers nordiques est un réel défi. Lorsque le taux d’humidité est élevé et que les températures sont basses, plusieurs tonnes de glace peuvent s’accumuler sous un train en une seule journée. L’enlèvement de la glace des véhicules aussi rapidement que possible est tout aussi important dans le secteur du rail en hiver que dans les aéroports.

Le dégivrage s’effectue au moyen d’un jet d’eau chaude, de puissants systèmes de ventilateurs à air chaud ou d’une pulvérisation de liquide antigel sur les trains. Les installations de dégivrage de Bombardier sont à un haut niveau de préparation, mais même dans les centres d’entretien modernes, le dégivrage d’un train entièrement couvert de glace peut prendre jusqu’à quatre heures. Cela signifie que l’entretien courant peut durer jusqu’à sept heures, soit plus de deux fois le temps normal requis.

Sous l’égide de l’administration nationale du transport, le secteur du rail en Suède a mené à bien un programme majeur visant à réduire au minimum l’impact potentiel de la neige, de la glace et du temps froid. Dans ses centres de services de Stockholm, Gothenburg, Västerås, Gävle et Nässjö, Bombardier s’est préparée dans un certain nombre de secteurs, souvent en collaboration avec les exploitants de trains et les directeurs d’installations.

Maria Swedin, chef, Gestion du parc de voitures, division Services de Bombardier Transport, en Suède, a déclaré : « Dans le cadre de ces préparatifs, il faut voir à la révision des contrats de service, prévoir l’équipement de déneigement et de dégivrage approprié dans les centres de services, faire l’entretien préventif comme la lubrification des essuie-glaces des trains, le changement de la composition du liquide de rinçage et la vérification des systèmes de chauffage. »

Une étroite collaboration entre les partenaires du secteur du rail en Suède est une priorité absolue pour garantir un service fiable en hiver. L’administration nationale du transport a ainsi prévu de plus longs intervalles entre les trains tandis que Statens Järnvägar (SJ), les chemins de fer suédois, et d’autres exploitants ont adapté leurs horaires afin qu’il soit plus facile de faire circuler les trains plus vite pour compenser d’éventuels retards.

Le groupe chargé de l’entretien de Bombardier est en contact étroit avec l’équipe spécialisée dans l’aménagement préhivernal, basée à Västerås, en Suède. Erik Wik est responsable d’un groupe de 25 experts dont la tâche est d’élaborer des solutions pour adapter les trains aux conditions des hivers nordiques. Un exemple est le nouveau train à grande vitesse de la SJ, le SJ 3000, fabriqué par Bombardier, qui est entré en service en février 2012 et qui fonctionne avec un taux de fiabilité de près de 100 %. Le train a subi toute une batterie d’essais dans des températures arctiques de -30 °C afin d’en assurer la performance opérationnelle dans les conditions rigoureuses de l’hiver suédois.

« La neige pénètre dans l’équipement et colle partout, pour ensuite fondre et produire de l’humidité, a déclaré Wik. Cela nuit au fonctionnement des portes, des essuie-glaces, des systèmes de propulsion et de refroidissement, ainsi qu’à celui d’autres équipements électroniques. La neige se fixe aussi sous les trains et s’accumule sur la motrice. Jusqu’à une tonne de glace et de neige peut ainsi adhérer aux voitures. »

Le défi pour les concepteurs de trains n’est pas seulement de voir à ce que le matériel et l’équipement électronique supportent bien de basses températures, mais aussi à ce que les composants exposés résistent à la neige, à la glace, au froid et à l’humidité – et à toutes les combinaisons de ces éléments. Un autre problème est la condensation, la vapeur se transformant en eau lorsque la température de l’air baisse. Les trains de haute technologie d’aujourd’hui sont remplis d’électronique. Les experts doivent alors prédire quelles situations pourraient se produire durant les périodes de conditions météorologiques extrêmes.

Des marchepieds chauffés électriquement par de puissants moteurs ne sont qu’un exemple des efforts d’entretien préhivernal de l’équipe. Ces marchepieds ont été installés sur les trains régionaux BOMBARDIER REGINA exploités à la grandeur de la Suède. Leurs surfaces de métal texturé brisent la glace et la neige densément compactée.

L’équipe n’est pas uniquement responsable des projets d’entretien préhivernal des trains fabriqués pour le marché nordique. « Nous avons une responsabilité mondiale et nous sommes aussi chargés de projets en Amérique du Nord, en Chine et dans d’autres pays d’Europe où l’hiver peut être rude, a ajouté Wik. En Suède, nous avons acquis beaucoup d’expérience dans ce domaine que bien des pays aimeraient mettre à profit. »

À propos de Bombardier Transport
Bombardier Transport, un chef de file mondial du secteur des technologies ferroviaires, offre le plus vaste portefeuille de l’industrie et livre des services et produits novateurs qui établissent de nouveaux standards en matière de mobilité durable. Fondées sur les quatre principes que sont l’énergie, l’efficacité, l’économie et l’écologie, les technologies ECO4 de Bombardier permettent d’économiser l’énergie, de protéger l’environnement et d’améliorer la performance globale des trains, pour les exploitants et les passagers. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, compte une clientèle très diversifiée et un parc de plus de 100 000 véhicules à l’échelle mondiale. Ses produits et services sont présents dans plus de 60 pays.

À propos de Bombardier

Bombardier est le seul constructeur au monde à fabriquer à la fois des avions et des trains. Regardant vers l’avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d’un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l’une des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2011, nos revenus ont été de 18,3 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter: @Bombardier.

Suivez Bombardier Transport sur Twitter @BombardierRail.

BOMBARDIER, REGINA et ECO4 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour information

Afrique australe : +49 30 98607 1147
Sandy Roth

Allemagne, Autriche, Suisse, Europe centrale et orientale : +49 30 98607 1134
Immo von Fallois

Asie du Sud-Est : +65 6478 6235
Evon Lam

Australie et Nouvelle-Zélande : +61 3 9794 2223
John Ince

Benelux, Moyen-Orient et Afrique du Nord : +49 30 98607 1141
Janet Olthof

Canada : +1 450 441 3007
Marc Laforge

Chine : +86 10 8517 2268
Flora Long

États-Unis : +1 450 441 3007
Maryanne Roberts

Europe du Sud et Amérique du Sud : +35 1 919 693 728
Luis Ramos

France :+33 6 07 78 95 38
Anne Froger

Inde : +91 7 838 660 093
Harsh Mehta

Mexique : +52 55 5093 7714
Paulina Ortega

Pays nordiques et baltiques : +46 10 852 5213
Pär Isaksson

Royaume-Uni et Irlande : +44 7785 450 065
Stephen Bethel