Bombardier annonce la clôture de sa nouvelle émission de billets de premier rang échéant en 2027

Bombardier Inc. (« Bombardier ») a annoncé aujourd’hui qu’elle avait procédé avec succès à la clôture de son placement annoncé précédemment de nouveaux billets de premier rang d’un capital global de 2 000 000 000 $ US échéant le 15 avril 2027, qui comportent un coupon de 7,875 % par année et qui ont été vendus à 99,2460 % de leur valeur nominale (« billets »).

Bombardier a l’intention d’employer le produit net de ce placement de billets pour financer ses offres publiques de rachat (collectivement, « offres publiques de rachat ») annoncées précédemment visant i) tous ses billets de premier rang 7 ¾ % en circulation échéant en 2020 (« billets 2020 ») et ii) ses billets de premier rang 6 ⅛ % échéant en 2021 (« billets 6 ⅛ ») et ses billets de premier rang 8,750 % échéant en 2021 (« billets 8,750 » et, collectivement avec les billets 6 ⅛, « billets 2021 ») jusqu’à concurrence d’un prix de rachat global de 975 millions $ US, et pour payer les frais connexes. Si les billets 2020 déposés en réponse à l’offre publique de rachat visant les billets 2020 représentent un capital global inférieur à 850 millions $ US, Bombardier a l’intention de rembourser par anticipation la totalité de ses billets 2020 demeurant en circulation au moyen d’un avis de remboursement par anticipation devant être remis dans les plus brefs délais, en y affectant une partie du produit net tiré de ce placement des billets. Après ces offres publiques de rachat et ce rachat, et si les billets 2021 déposés en réponse à l’offre publique de rachat visant les billets 2021 représentent un prix de rachat global inférieur à 975 millions $ US, Bombardier a l’intention d’affecter le produit net tiré de ce placement des billets restant, s’il en est, aux besoins généraux de la société, y compris le rachat et/ou le remboursement d’autres titres d’emprunt en circulation.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou d’achat ni la sollicitation d’une offre d’achat ou de vente de quelque titre que ce soit et il ne constitue pas une offre, une sollicitation, une vente, ni un achat de quelque titre que ce soit dans un territoire où cette offre, sollicitation ou vente ou cet achat serait illégal.

Les billets dont il est question dans les présentes n’ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la Securities Act of 1933 des États-Unis, en sa version modifiée, ni en vertu des lois sur les valeurs mobilières d’un État américain quelconque ou des lois d’un autre territoire et ils ne peuvent pas être offerts ni vendus aux États-Unis sans être inscrits en vertu de la Securities Act des États-Unis ou sans une dispense des exigences d’inscription prévues dans cette loi. Les billets dont il est question dans les présentes ne peuvent être offerts et vendus aux États-Unis qu’à des personnes qui peuvent être raisonnablement considérées comme des acheteurs institutionnels qualifiés (« qualified institutional buyers ») conformément à la Rule 144A prise en vertu de la Securities Act des États-Unis et à l’extérieur des États-Unis que conformément au Regulation S pris en vertu de la Securities Act des États-Unis. Les billets dont il est question dans les présentes n’ont pas été et ne seront pas admissibles à des fins de placement public en vertu des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables et, par conséquent, toute offre et vente des titres au Canada sera effectuée sous le régime d’une dispense des exigences d’établissement d’un prospectus prévues dans ces lois sur les valeurs mobilières. Les billets ne sont offerts et vendus au Canada que dans le cadre d’un placement privé auprès d’« investisseurs qualifiés » aux termes de certaines dispenses de dépôt de prospectus.

Le remboursement anticipé des billets 2020, s’il est nécessaire, sera fait aux termes d’un avis de remboursement par anticipation en vertu de l’acte de fiducie régissant les billets 2020.

Les offres publiques de rachat mentionnées dans les présentes sont faites au moyen d’offres de rachat distinctes s’y rapportant.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certains énoncés figurant dans cette annonce sont de nature prospective; ils sont fondés sur les attentes actuelles. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que nous formulions des hypothèses et sont assujettis à d’importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que nos résultats réels des périodes futures pourraient différer de façon importante de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs.

Pour plus d'informations

Simon Letendre
Gestionnaire, Relations avec les médias et affaires publiques
Bombardier Inc.
+514 924 4893
Patrick Ghoche
Vice-président, Relations avec les investisseurs
Bombardier Inc.
+514 861 5727