Bombardier annonce que la décision de Moody’s de réviser à la baisse ses cotes de solvabilité ne devrait pas avoir d’incidence significative sur ses activités

Le chef de file mondial en transport Bombardier Inc. a déclaré aujourd’hui être déçu de la décision de Moody’s de réviser à la baisse les cotes de solvabilité de la Société, bien que cette décision ne devrait pas avoir d’incidence significative sur ses activités.

« Bien que nous prenons très au sérieux l’annonce de Moody’s, nous croyons toujours avoir mis en place le plan qu’il faut pour atteindre nos objectifs et avec des liquidités de 4,9 milliards $ à la fin du mois d’octobre, nous avons les ressources nécessaires pour faire face à la situation, a déclaré Paul M. Tellier. Nous avons renouvelé nos lignes bancaires, ce qui confirme l’accès continu de la Société à des liquidités. »

Bombardier continue de travailler avec diligence à l’amélioration de sa rentabilité et de ses flux de trésorerie. Dans le secteur de l’aéronautique, des mesures ont été prises pour gérer l’échéancier de livraisons et les cadences de production d’avions de façon à atténuer les retombées négatives des défis auxquels sont confrontés certains clients d’appareils régionaux. De nouvelles commandes de Air Canada, Air Nostrum et Air New Zealand, ainsi que l’entente intervenue avec GECAS, qui prendra livraison de 16 avions commandés par US Airways, vont également en amenuiser les effets.

Bombardier s’attend à livrer, au cours du présent exercice, un nombre similaire d’appareils à celui du dernier exercice. La vigueur du marché des avions d’affaires aidera à relever les défis du secteur des avions régionaux.

Le groupe transport de Bombardier a renoué avec la rentabilité au deuxième trimestre et devrait continuer à être rentable. La rationalisation des sites industriels, les programmes d’amélioration de la production et le programme d’approvisionnement ont été mis en oeuvre.

Bombardier Capital continuera d’être active en financement de stocks et à générer des profits, tout en poursuivant comme prévu la réduction de ses portefeuilles en liquidation progressive.

« Nous demeurons un chef de file dans le secteur aéronautique et dans celui du matériel de transport sur rail, lesquels offrent des gammes complètes de produits novateurs, de pointe et qui répondent aux besoins de nos clients, a poursuivi M.Tellier.

« Nous bénéficions de bonnes liquidités et le plan de restructuration se déroule comme prévu. Nous concentrons nos efforts sur notre plan et nous allons atteindre nos objectifs qui incluent maintenant un retour au statut d’entreprise bénéficiant d’une cote de premier ordre », a conclu M. Tellier.

À propos de Bombardier
Un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et biréacteurs d'affaires et dans celui du matériel de transport sur rail, Bombardier Inc. est une entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada.
Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2004 s'élevaient à 15,5 milliards $ US et ses actions se négocient aux bourses de Toronto, Bruxelles et Francfort (BBD, BOM et BBDd.F). De l'information est disponible sur le site Internet de la Société à l'adresse www.bombardier.com.

Source d’information :

Dominique Dionne
Vice-présidente, Communications
+1(514) 861-9481