Bombardier et Air Canada signent un protocole d'entente portant sur 45 biréacteurs régionaux CRJ Inclus des droits d’acquisition pour un maximum de 45 appareils additionnels

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui qu’Air Canada a signé un protocole d’entente en vue d’acquérir 45 biréacteurs régionaux Bombardier CRJ. L’entente inclut également des droits d’acquisition pour un maximum de 45 appareils additionnels. Une entente d’achat définitive sera signée au début de 2004.

Le protocole d’entente prévoit des commandes fermes de 15 Bombardier CRJ200 de 50 places et de 30 Bombardier CRJ700 de série 705 à configuration de cabine à deux classes, soit neuf places en classe affaires et 65 places en classe économique. Le protocole d’entente comprend également le droit d’exercer des commandes reconfirmables de 15 Bombardier CRJ200 et de 30 Bombardier CRJ700 de série 705.

La valeur des commandes fermes selon le prix de détail s’établirait à environ 1,3 milliards $ US (1,8 milliards $ CAN). L’exercice des commandes reconfirmables par Air Canada pourraient porter la valeur potentielle de la transaction à 2,7 milliards $ US (3,6 milliards $ CAN).

Les livraisons des Bombardier CRJ200 commenceraient au troisième trimestre de 2004, tandis que celles des Bombardier CRJ700 de série 705, au deuxième trimestre de 2005, sous réserve de confirmation du plan d’entreprise d’Air Canada.

Air Canada et Air Canada Jazz exploitent présentement 35 appareils Bombardier CRJ100/200.

« L’acquisition d’avions Bombardier CRJ supplémentaires représente un autre élément clé de notre programme de restructuration à long terme, a déclaré Robert Milton, président et chef de la direction d’Air Canada. Ces nouveaux biréacteurs régionaux permettront à Air Canada d’être plus concurrentielle, en assurant un plus grand nombre de liaisons directes sur les marchés intérieurs et transfrontaliers, générant ainsi des revenus additionnels.

« Le Bombardier CRJ200 a été le fer de lance de notre expansion rapide et fructueuse sur les marchés américains au milieu des années 90, a ajouté M. Milton. Nous sommes convaincus que ces nouveaux appareils Bombardier CRJ200 et Bombardier CRJ700 de série 705 joueront un rôle important dans la croissance et la prospérité futures d’Air Canada. »

« Air Canada est l’un des transporteurs les plus exigeants du monde sur le plan économique et technique lors du choix des avions, a expliqué Steven A. Ridolfi, président, Bombardier Aéronautique, Avions régionaux. Sa décision d’acquérir d’autres appareils Bombardier CRJ200 et de lancer le Bombardier CRJ700 de série 705 sur le marché canadien est une solide reconnaissance des avantages économiques et de communité bien établis de la famille des Bombardier CRJ. »

Au 30 novembre 2003, le nombre de commandes fermes d’appareils Bombardier CRJ de série atteignait 1 289 unités. Les commandes conditionnelles et les options d’achat s’élevaient à 1 289, portant le total potentiel du programme des CRJ

à 2 578 avions. Le 9 décembre 2003, le transporteur Comair du réseau Delta Connection a pris livraison du 1 000e CRJ, faisant du programme des CRJ le huitième programme d’appareils de type commercial à franchir le cap des 1 000 livraisons.

Un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et biréacteurs d'affaires et dans celui de l'équipement de transport sur rail, Bombardier Inc. est une entreprise d’envergure internationale dont le siège social est situé au Canada. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2003 s'élevaient à 21,2 milliards $ CAN et ses actions se négocient aux bourses de Toronto, Bruxelles et Francfort (BBD, BOM et BBDd.F). De l’information est disponible sur le site Internet de la Société à l’adresse www.bombardier.com.

N.B. Les revenus pour l’exercice 2002-2003 ont été redressés à la suite de la vente du secteur des produits récréatifs.

 

* Marque de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales

 

Source d’information :

Sylvie Gauthier

Bombardier Aéronautique

Montréal: (514) 855-7983