Bombardier fait face à l'avenir avec confiance

À l'occasion de l'assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires de Bombardier qui s'est tenue aujourd'hui, MM. Laurent Beaudoin, président exécutif du conseil d'administration et Paul M. Tellier, président-directeur général ont tous deux exprimé leur confiance en l'avenir de Bombardier.

Expliquant aux actionnaires les progrès réalisés quant au plan d'action et soulignant la grande compétence de la main-d'oeuvre, les technologies de pointe des équipements et la solidité du carnet de commandes de la Société, M. Tellier a dit : « L'avenir que nous souhaitons et réaliserons pour Bombardier, j'en suis convaincu, sera à l'exemple de sa remarquable histoire. Nous sommes en train de créer un nouveau Bombardier à partir des forces mêmes qui nous ont été léguées, a-t-il poursuivi. Nous avons traversé des temps difficiles et nous sommes maintenant prêts à aller de l'avant. Je ne minimise pas les défis auxquels nous devons faire face, mais je crois en un avenir prometteur.

« Nous renforçons la Société en limitant les risques, a continué M. Tellier. Nous avons déjà accompli d'importants progrès quant à notre plan d'action présenté le 3 avril, comme l'atteste notre émission d'actions qui a connu un immense succès et les annonces récentes de la vente de l'aéroport municipal de Belfast et celle de l'unité des services à l'aviation militaire des Services à la défense.

« Tout aussi important est le fait que notre actionnaire majoritaire ait fait preuve d'un appui total envers notre plan d'action, malgré les décisions douloureuses qui ont été prises », a dit M. Tellier, dont les commentaires ont été suivis immédiatement par ceux de Laurent Beaudoin.

Dans son message aux actionnaires, M. Beaudoin a réitéré l'engagement de la famille du fondateur envers la Société, et la protection que constitue la structure de propriété pour l'ensemble des investisseurs. « L'actionnaire majoritaire est un investisseur qui s'inscrit dans la durée et la continuité, qui cherche un bon rendement à long terme et qui veille à assurer la pérennité de la Société. Pour ce faire, les héritiers du fondateur ont même accepté - une décision émotivement très difficile - que la Société se départisse du secteur des produits récréatifs.

« La famille Bombardier demeure et entend demeurer l'actionnaire majoritaire de la Société, en continuant de détenir des actions classe A et des actions classe B. Nous sommes convaincus que les intérêts de tous les actionnaires seront ainsi mieux servis et mieux protégés », a déclaré M. Beaudoin.

M. Tellier a souligné cinq motifs qui devraient rendre les actionnaires optimistes. « Bombardier est privilégiée de pouvoir compter sur un personnel compétent et loyal. Deuxièmement, tant en transport aérien qu'en transport sur rail, Bombardier a mis au point des équipements qui sont à la fine pointe des technologies modernes. Troisièmement, Bombardier occupe, en aéronautique et en transport ferroviaire, des niches que nous avons créées, ou dont nous avons contribué à orienter l'essor. Quatrièmement, les plus importants investissements dans le développement de nos produits sont déjà faits. Et finalement, le carnet de commandes de Bombardier s'élève à près de 49 milliards $ ».

Pour M. Tellier, tous ces facteurs réunis « justifient, pour l'avenir, la confiance que les actionnaires ont manifesté dans le passé à cette véritable institution canadienne qu'est devenue Bombardier ».

Bombardier Inc., société manufacturière et de services diversifiée, est un chef de file mondial dans la fabrication d'avions d'affaires, d'avions de transport régional, de matériel de transport sur rail ainsi que de produits récréatifs motorisés. Elle offre également des services financiers et de gestion d'actifs dans des secteurs liés à ses compétences. La Société, dont le siège social est situé à Montréal au Canada, compte des effectifs de quelque 75 000 personnes et des installations manufacturières dans 25 pays dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique. Son chiffre d'affaires pour l'exercice clos le 31 janvier 2003 s'élevait à 23,7 milliards $ CAN. Les actions de Bombardier se négocient aux bourses de Toronto, de Bruxelles et de Francfort (BBD, BOM et BBDd.F).

Source d'information : Dominique Dionne
Vice-présidente, Relations publiques et communications
(514) 861-9481
www.bombardier.com