Bombardier révise ses résultats trimestriels pour l'exercice 2002-2003 sans affecter les résultats d'exploitation de l'exercice entier

Dans le cadre de l'entente de principe pour la vente du secteur des produits récréatifs, Bombardier Inc. a préparé des états financiers cumulés distincts pour Bombardier Produits récréatifs. Lors de la préparation de ces états financiers cumulés distincts, Bombardier a effectué une révision complète des registres comptables de Bombardier Produits récréatifs incluant l'application de ses principes comptables aux états financiers consolidés intermédiaires. Dans le cadre de ce processus, la Société a constaté qu'un principe comptable spécifique à Bombardier Produits récréatifs avait été appliqué incorrectement lors de la préparation des états financiers consolidés intermédiaires pour chacun des trimestres de l'exercice clos le 31 janvier 2003.

L'application incorrecte de ce principe comptable de Bombardier Produits récréatifs n'a aucun impact sur les résultats d'exploitation consolidés de Bombardier Inc. pour l'exercice financier clos le 31 janvier 2003 ou pour tout autre exercice financier. Elle n'a pas eu non plus d'effet important sur les états financiers consolidés intermédiaires de chacun des deux premiers trimestres du présent exercice financier.

L'application incorrecte de ce principe comptable a résulté en un report de certains coûts de production et de marketing, encourus durant les deux premiers trimestres de l'exercice financier 2002-2003, aux deux derniers trimestres de ce même exercice. Selon les principes comptables généralement reconnus du Canada applicables aux états financiers intermédiaires, seuls certains coûts encourus durant un trimestre peuvent être reportés et reconnus comme dépense durant un des trimestres suivants du même exercice.

Cette application incorrecte n'a aucun impact sur la vente de Bombardier Produits récréatifs présentement en négociation.

Depuis l'annonce de la décision de Bombardier, en avril 2003, de se départir de son secteur des produits récréatifs, les résultats de Bombardier Produits récréatifs sont présentés comme activités abandonnées. L'effet de ces ajustements hors-caisse sur les états consolidés des résultats de Bombardier Inc. pour chacun des trimestres clos durant l'exercice financier 2002-2003 se présente comme suit :

(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

Tel que présenté antérieurement 2002-2003
  Q1 Q2 Q3 Q4 Exercice financier
Bénéfice découlant des activités abandonnées, après impôts 17,9 24,7 38,7 12,4 93,7
Bénéfice par action, de base et dilué, découlant des activités abandonnées 0,01 0,02 0,03 0,01 0,07
Bénéfice (perte) par action, de base et dilué 0,14 0,04 0,12 (0,77) (0,47)
Redressé 2002-2003
  Q1 Q2 Q3 Q4 Exercice financier
Bénéfice (perte) découlant des activités abandonnées, après impôts (7,8) 12,1 51,5 37,9 93,7
Bénéfice (perte) par action, de base et dilué, découlant des activités abandonnées (0,01) 0,01 0,04 0,03 0,07
Bénéfice (perte) par action, de base et dilué 0,12 0,03 0,13 (0,75) (0,47)

Bombardier évalue présentement l'impact de l'application incorrecte du principe comptable de Bombardier Produits récréatifs pour chacun des trimestres clos durant l'exercice financier 2001-2002. Aussitôt que l'information redressée sera disponible, Bombardier Inc. déposera auprès des autorités en valeurs mobilières, ainsi que sur son site Internet, des états financiers consolidés trimestriels redressés pour chacun des trimestres de l'exercice 2002-2003 et, si nécessaire, pour chacun des trimestres de l'exercice 2001-2002.

Bombardier Inc., société manufacturière et de services diversifiée, est un chef de file mondial dans la fabrication d'avions d'affaires, d'avions de transport régional, de matériel de transport sur rail ainsi que de produits récréatifs motorisés. Elle offre également des services financiers et de gestion d'actifs dans des secteurs liés à ses compétences. La Société, dont le siège social est situé à Montréal au Canada, compte des effectifs de quelque 75 000 personnes et des installations manufacturières dans 25 pays dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique. Son chiffre d'affaires pour l'exercice clos le 31 janvier 2003 s'élevait à 23,7 milliards $ CAN. Les actions de Bombardier se négocient aux bourses de Toronto, de Bruxelles et de Francfort (BBD, BOM et BBDd.F).

INFORMATION FINANCIÈRE PROSPECTIVE
Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et incertitudes. Pour toute information sur des facteurs de risque de nature législative ou réglementaire, économique, climatique, technologique ou concurrentielle, tout facteur pouvant toucher les fluctuations de taux de change, ou tout autre facteur important qui pourrait faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante des résultats prévus. Voir sous le titre Risques et incertitudes de la discussion et analyse de la direction du rapport annuel de l'exercice terminé le 31 janvier 2003 sur le site Internet de la Société.
MISE EN GARDE RELATIVE AUX MESURES DE CALCUL DES RÉSULTATS NON DÉFINIES PAR LES PCGR
Ce communiqué de presse contient des analyses qui reposent sur les résultats établis selon les principes comptables généralement reconnus du Canada (PCGR) et des analyses qui reposent sur des mesures de calcul des résultats tels le BAI et le BAII, qui n'ont aucun sens normalisé selon les PCGR et qui peuvent donc difficilement se comparer à celles présentées par d'autres sociétés.

Source d'information :
Dominique Dionne
Vice-présidente, Relations publiques et communications
(514) 861-9481

www.bombardier.com