Bombardier Transport se réjouit de la conclusion des négociations avec Metronet

Bombardier Transport se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par Metronet. Cette annonce fait le point sur les négociations touchant le transfert des contrats Metronet par l’administrateur PPP (partenariat public-privé) et clarifie les prochaines étapes proposées pour le programme de modernisation prévu du métro de Londres.

Les difficultés qu’avait éprouvées Metronet et, par la suite, sa mise sous administration judiciaire ont entraîné de nombreuses difficultés par rapport au programme de modernisation prévu visant le réseau du métro de Londres. Depuis la mise sous administration, la London Underground Limited (LUL) tente de déterminer avec l’administrateur PPP et les entrepreneurs actuels (y compris Bombardier) les conditions qui permettraient de transférer le projet Metronet à une société prête-nom LUL.

Ces négociations, qui doivent recevoir l’aval des tribunaux à la demande de l’administrateur PPP, ont eu pour résultat que le programme des lignes Bakerloo, Central et Victoria (BCV) en cours, qui vise la mise à niveau de la ligne Victoria avec de nouveaux trains Bombardier et une nouvelle signalisation fournie par Westinghouse Rail Systems, se poursuivra comme prévu jusqu’à sa mise en œuvre complète. Bombardier a continué de développer ce contrat durant la mise sous administration de Metronet, et les travaux progressent bien.

Le programme de mise à niveau des lignes souterraines (SSL), dont l’exécution est moins avancée, sera révisé en ce qui a trait à la composante signalisation du contrat SSL de Bombardier. En effet, cette portion, confiée en sous-traitance à Westinghouse Rail Systems Limited (WRSL), a été transférée à Metronet et renégociée directement entre WRSL et Metronet. Bombardier et WRSL ont convenu d’un règlement complet et définitif de 95 millions £ (189 millions $) pour indemniser WRSL relativement à la réduction de la portée du contrat de signalisation. Tels qu’ils ont été proposés, les changements contractuels n’auront pas d'incidence importante sur les résultats financiers de Bombardier, étant donné que les contrats en question avaient été structurés de manière à prévoir les risques techniques et d’exécution, qui seront diminués de façon importante.

Bombardier continuera de fournir du matériel roulant neuf pour le contrat SSL, avec une portée légèrement accrue à la demande du client.

Les contrats de maintenance de trains conclus par Bombardier pour les programmes BCV et SSL seront également modifiés de façon à ce que Metronet conserve la responsabilité de ces travaux. Bombardier conservera toutefois un accord de soutien technique et de fourniture de pièces (Technical Support and Spares Supply Agreement, ou TSSSA). Ces modifications ont été apportées à la demande de Metronet pour faciliter la résolution des actions revendicatives que le transfert proposé de personnel à Bombardier avait entraînées.

Le paiement d’un montant en souffrance de 28 millions £ (56 millions $) dû à Bombardier sera effectué Ce paiement vise du matériel roulant et des travaux de signalisation exécutés en vertu des contrats de fourniture originaux avant la nomination de l’administrateur PPP, et les frais engagés liés au programme de maintenance original.  D’autres travaux accomplis ont été rémunérés selon les modalités des contrats.

Bombardier souhaite souligner le fait que ces changements contractuels doivent recevoir l’aval des tribunaux, un aval que l’administrateur PPP demandera relativement au transfert des contrats Metronet à une société prête-nom LUL.

Pour Bombardier Transport, l'incidence nette des changements proposés consistera en une réduction de 1,3 milliard £ (2,6 milliards $) à son carnet de commandes Metronet, dont la valeur originale était de 3,2 milliards £ (6,4 milliards $), et une réduction de la valeur du carnet de commandes total de Bombardier Transport, de 33,5 milliards $ à 30,9 milliards $. Ce rajustement a été inscrit en date du 31 janvier 2008.

L'incidence sur le carnet de commandes Metronet de Bombardier s’établit ainsi : une réduction des travaux de signalisation confiés en sous-traitance à WRSL et certaines activités d’intégration et de gestion de projet, d’une valeur approximative de 950 millions £ (1,9 milliard $); une réduction de la portée des contrats de maintenance de Bombardier, d’une valeur d’environ 400 millions £ (0,8 milliard $); et une hausse au chapitre du matériel roulant d’environ 50 millions £ (0,1 milliard $) attribuable à un élargissement de la portée du programme SSL.

À propos de l’annonce d’aujourd’hui, André Navarri, président, Bombardier Transport, a dit : « Nous sommes heureux que ces négociations tirent à leur fin et que nous ayons pu conserver nos contrats de fourniture de matériel roulant neuf pour les lignes BCV et SSL. Nous nous réjouissons de la grande confiance qu’illustre cette décision relativement à notre engagement en matière de valeur et de service. Bombardier a toujours respecté ses obligations contractuelles, et nous continuerons de le faire. Le métro de Londres est l’un des plus vastes systèmes de métro au monde, et nous sommes impatients de livrer les véhicules modernes que méritent les Londoniens. »

Données et statistiques utiles

À propos de Bombardier au Royaume-Uni
Bombardier Transport emploie environ 4 500 employés dans ses usines de fabrication de Derby et de Plymouth ainsi que dans ses 24 centres de maintenance et de remise à neuf partout au pays. Elle y fait actuellement la maintenance d’environ 2 500 véhicules. Bombardier est un leader dans le secteur du transport ferroviaire au Royaume-Uni en matière de fabrication, de remise à neuf et de maintenance de matériel roulant.

Les produits de transport sur rail de Bombardier sont exploités dans toutes les principales régions au Royaume-Uni et sont la solution aux besoins des exploitants en matière de transport efficace, fiable, rapide et de pointe – qu’il s’agisse de trains interurbains, régionaux ou de banlieue, ou encore de métros ou de véhicules légers sur rail.

Londres en particulier tire parti de nombreux produits et services de Bombardier. Outre les nouveaux trains destinés aux lignes Victoria et souterraines du métro de Londres, les produits de Bombardier sont présents dans un grand nombre des liaisons de transport vers la capitale.

Les rames automotrices électriques ELECTROSTAR primées de Bombardier représentent la nouvelle génération la plus fiable de ces trains au Royaume-Uni, les rames ELECTROSTAR série 357 qu’exploite c2c ayant montré constamment qu'elles en étaient les meilleures représentantes. Les trains ELECTROSTAR sont également très populaires auprès des voyageurs des chemins de fer South Eastern Trains et Southern Railways – en effet, des milliers d’entre eux les empruntent chaque jour pour se rendre à Londres. Bombardier fournira bientôt des trains CAPITALSTAR à l’organisme Transport for London. Ces nouvelles rames, qui seront destinées au service en surface, seront livrées en 2008 et en 2009.

La congestion routière dans la ville de Croydon a diminué considérablement grâce à l’utilisation des véhicules légers sur rail BOMBARDIER FLEXITY Swift sur le système de tramways existant. Les premiers de 55 véhicules légers sur rail Docklands de nouvelle génération fabriqués par Bombardier entreront également en service en 2008. Ces véhicules s'ajouteront au parc actuel de 94 véhicules légers automatiques fabriqués par Bombardier.

État actuel des contrats de fourniture pour Metronet
Les contrats de fourniture de Bombardier pour Metronet progressent tous bien et à temps.

Par rapport au programme de mise à niveau de la ligne Victoria, deux trains de préproduction ont déjà été fabriqués, l’un d’entre eux étant déjà à l’essai à Londres, et l’autre se trouvant à la voie d’essai de Bombardier, à Derby. Le second train fonctionne très bien avec le nouveau système de signalisation de Westinghouse Rail Systems. La fabrication en série du reste des voitures doit commencer au deuxième trimestre de 2008. L’installation de l’ensemble de l’équipement de signalisation sur la ligne Victoria et dans le centre de contrôle requis pour les opérations de transition en parallèle est maintenant complétée et les essais de système sont en cours.   La mise à niveau de la ligne Victoria se déroule dans les délais prévus et doit prendre fin en 2012, lorsque l’ensemble du nouveau parc de 47 rames de huit voitures sera en service.

Pour ce qui est du programme de mise à niveau des lignes souterraines, Bombardier doit fabriquer 1 395 nouvelles voitures (191 trains), dont la première doit entrer en service sur la ligne Metropolitan en 2010. Le premier train de préproduction doit être terminé en 2008 et commencera un programme d’essais plus tard durant l’année. Déjà, les premières voitures ont été fabriquées et en sont à l’étape des essais initiaux.

À propos de Bombardier Transport
Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, est présent dans plus de 60 pays. Le groupe compte un parc d’environ 100 000 véhicules à travers le monde. Il offre la plus vaste gamme de produits et est reconnu comme le chef de file du secteur ferroviaire mondial.

À propos de Bombardier
Entreprise d’envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et avions d’affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l’exercice clos le 31 janvier 2007 s'élevaient à 14,8 milliards $ US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d’information, consulter le site www.bombardier.com.

BOMBARDIER, FLEXITY, CAPITALSTAR et ELECTROSTAR sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

SOURCE D’INFORMATION
Amériques
David Slack : + 1 450 441 3190

Allemagne et Autriche
Jürgen Kornmann : + 49 30 986 07 1138

Europe centrale et orientale
Heiner Spannuth : + 49 30 986 07 1134

Suisse
Fiona Flannery : + 41 44 318 29 91

Pays nordiques
Jonny Hedberg : + 46 8 681 5062

Russie
Alexander Bocharov : + 7 495 775 1830

Royaume-Uni, Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande, autres pays
Neil Harvey : + 44 1332 266470

Benelux
Guy Hendrix : + 32 2289 7341

France
Anne Froger : + 33 6 07 78 95 38

Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Turquie, Inde
Luis Ramos : + 35 1 919 693 728