La Federal Aviation Administration des États-Unis commande un biréacteur d'affaires Bombardier Challenger 604

Cette commande est également assortie d’options sur deux avions supplémentaires

Bombardier Aéronautique a reçu de la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis une commande ferme et deux prises d’options pour le biréacteur à large fuselage Bombardier Challenger 604* Ce nouvel appareil servira à l’étalonnage des aides à la navigation ainsi qu’à d’autres missions spéciales.

Le nouvel avion se greffera à la flotte de trois biréacteurs Bombardier Challenger 601-3R* et de six avions intermédiaires Bombardier Learjet* 60 actuellement utilisés par la FAA pour l’étalonnage des aides à la navigation militaire et civile à travers le monde. L’appareil devrait être livré à la FAA en novembre 2004. Assemblé aux installations de Bombardier à Montréal, l’aménagement intérieur pour missions spéciales de cet appareil sera réalisé dans un centre de finition aux États-Unis.

« Cette dernière commande de la FAA confirme la popularité sans cesse croissante du Bombardier Challenger pour les missions spéciales auprès des organismes gouvernementaux du monde entier, a fait remarquer Derek Gilmour, vice-président, ventes aux gouvernements et missions spéciales Bombardier Aéronautique. Sa large cabine, capable d’accueillir de multiples postes de travail, son circuit électrique intérieur puissant ainsi que sa fiabilité et sa polyvalence éprouvées en font la plate-forme idéale pour de telles missions. »

« En optimisant l’ensemble de nos ressources, nous sommes en mesure d’offrir à la FAA une flotte complète en vertu d’un contrat unique des plus rentables, a souligné
M. Gilmour. Nous offrons entre autres la meilleure plate-forme et des capacités de finition intérieure spécialisées ainsi que la formation adaptée des pilotes et du personnel de maintenance. »

« La capacité de Bombardier à nous offrir une solution efficace pour nos missions a été un facteur déterminant dans notre décision d’ajouter le Bombardier Challenger 604 à notre flotte, a déclaré Joe D. Smith, agent de négociation des contrats, FAA. Nous sommes très satisfaits de nos Challenger 601-3R et nous nous réjouissons de pouvoir renforcer nos moyens avec cet avion. »

En 1993, la FAA a pris livraison du premier de ses trois Bombardier Challenger 601-3R affectés à différentes missions. Basés à Oklahoma City, les avion servent surtout à l’étalonnage des aides à la navigation de pistes d’atterrissages à l’échelle mondiale.

Plusieurs appareils Bombardier Challenger sont déjà affectés à des missions polyvalentes au Canada, au Danemark et en République de Corée du Sud. L’avion est également utilisé pour le transport des chefs d’État et de hauts fonctionnaires en Australie, en Chine, en Allemagne, en Jordanie, en Corée et en Malaisie.

À ce jour, plus de 600 Bombardier Challenger ont été livrés, dont 269 exemplaires du populaire Bombardier Challenger 604, le modèle actuellement construit. Depuis qu’il a reçu sa certification de type de Transports Canada en août 1980, le Bombardier Challenger a été vendu à des exploitants dans plus de 50 pays À la fin d’octobre 2003, la flotte de Challenger avait enregistré quelque 2,49 millions heures de vol et affichait un taux de ponctualité des vols supérieur à 99,74 pour cent.

Le Bombardier Challenger 604 a d’abord été certifié par Transports Canada en septembre 1995. Modèle le plus évolué, il est la cinquième version du Challenger.
Sa distance franchissable est de 4 027 milles marins (7 458 km). Sa faible consommation de carburant et ses coûts d’exploitation les plus bas dans sa catégorie lui permettent d’offrir une très grande souplesse d’exploitation et d’assurer des liaisons tant intercontinentales que régionales.

À propos de Bombardier
Un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et biréacteurs d'affaires et dans celui de l'équipement du matériel de transport sur rail, Bombardier Inc. est une entreprise d’envergure internationale dont le siège social est situé au Canada. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2003 s'élevaient à 21,2 milliards $ CAN et ses actions se négocient aux bourses de Toronto, Bruxelles et Francfort (BBD, BOM et BBDd.F). De l’information est disponible sur le site Internet de la Société à l’adresse www.bombardier.com.

N.B. Les revenus pour l’exercice 2002-2003 ont été redressés à la suite de la vente du secteur des produits récréatifs.

* Marque de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales

Source d’information :
Leo Knaapen
Bombardier Aéronautique
Montréal: (514) 855-7988