Débuts au Moyen-Orient du biréacteur d'affaires superintermédiaire Bombardier Challenger 300

Le Bombardier Challenger* 300, premier avion d’affaires à réaction superintermédiaire authentique et dernier-né de la gamme couronnée de succès des biréacteurs Bombardier Challenger, a fait ses débuts au Moyen-Orient aujourd’hui, quelques semaines avant sa mise en service historique.

La venue de l’appareil portant le numéro 20005 au Salon de l’aéronautique de Dubaï a été saluée par son altesse le cheik Saleh bin Mohammed Al Sharqi, client de lancement du Bombardier Challenger 300 au Moyen﷓Orient. Le biréacteur est arrivé de Genève (Suisse), faisant la preuve de sa grande distance franchissable sans escale et de sa fiabilité remarquable.

Le Bombardier Challenger 300 à Dubaï, qui possède un intérieur de série complet, vient d’obtenir les certifications sans restriction des organismes de réglementation en Amérique du Nord et en Europe. Il est ouvert aux visiteurs pendant toute la durée du Salon, sur l’aire d’exposition statique de Bombardier.

« Je suis heureux de saluer la venue du Challenger 300 à Dubaï et au Moyen-Orient », a déclaré son altesse le cheik Saleh, client de longue date de Bombardier, qui devrait prendre livraison de son avion au milieu de 2004. Il a indiqué que les possibilités de vols sans escale et la technologie de pointe du Bombardier Challenger 300 ont été déterminantes dans sa décision d’acquérir le biréacteur. « La perspective de me rendre en Amérique du Nord à partir de Riyad avec une seule escale et l’accès plus flexible à l’Asie et à l’Australie m’ont beaucoup plu », a-t-il ajouté. Pilote certifié, son altesse le cheik Saleh possède et exploite actuellement un biréacteur d’affaires intermédiaire Bombardier Learjet* 60.

Parmi les liaisons populaires sans escale que pourront effectuer les exploitants du Bombardier Challenger 300 au Moyen-Orient, mentionnons Dubaï-Bangkok, Dubaï﷓Genève, Riyad-Londres, Riyad-Paris et Abou Dhabi-Rome.

Mike Fahey, vice-président régional, Ventes, Moyen-Orient et Afrique, avions d’affaires, a fait remarquer que le Bombardier Challenger 300 offre aux exploitants moyens-orientaux de nouvelles normes en matière de confort, de performances et de fiabilité. « À mesure que l’avion approche de sa mise en service, il accumule les ventes et suscite de l’intérêt partout dans la région. Les exploitants reconnaissent ses caractéristiques exceptionnelles, notamment sa cabine hors pair, sa grande distance franchissable, sa fiabilité intégrée et son avionique de pointe. »

Activité fébrile préalable aux livraisons

À l’heure actuelle, on prépare la mise en service et on achève les travaux d’aménagement des premiers exemplaires du Bombardier Challenger 300, à la suite d’une période d’activité couronnée de succès. À preuve, les organismes de réglementation ont délivré le premier certificat de navigabilité et les Joint Aviation Authorities (JAA) d’Europe, la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et Transports Canada (TC) ont accordé leur certification de type sans restriction en un temps record.

Outre le franchissement de ces étapes clés, le personnel de Bombardier s’affaire à l’achèvement d’un plan novateur de mise en service en trois points, témoignant de la volonté de l’entreprise à mettre en service sans heurts un avion mature. « Ainsi les imprévus opérationnels seront réduits au minimum. C’est là une réalisation sans précédent pour cette catégorie d’avion », a fait remarquer M. Fahey.

Les certifications de type à peine délivrées, le nouveau biréacteur Bombardier amorçait la démonstration de sa grande distance franchissable transcontinentale et de sa fiabilité impressionnante. Le Challenger 300 a établi un nouveau record de vol Miami-Seattle avec huit passagers en effectuant le trajet en seulement cinq heures quarante-huit minutes. Le 12 juin, il a fracassé le record de vol Boston-Le Bourget en ne prenant que six heures huit minutes. Les deux exploits ont été sanctionnés par la National Aeronautic Association (NAA) des États-Unis, dont un représentant était à bord durant chaque vol.

Bénéficiant d’une conception entièrement nouvelle, le Bombardier Challenger 300 peut transporter huit passagers et leurs bagages dans une cabine hors pair sur des distances pouvant aller jusqu’à 3 100 milles marins (5 741 km) à une vitesse de pointe de Mach 0,82 (541 mi/h, 870 km/h). L’avion est équipé d’une avionique ultramoderne Collins Pro Line et de nouveaux turboréacteurs double flux à taux de dilution élevé Honeywell AS907, qui fournissent une poussée constante de 6 826 livres (30,36 kN) dans des conditions ISA + 15 °C.

Cabine hors pair

Mesurant 28,6 pieds (8,72 m) de longueur, la cabine du biréacteur d’affaires Bombardier Challenger 300 a été conçue afin d’offrir aux voyageurs un milieu de travail des plus productifs. Le schéma de plancher standard bien dessiné intègre des fauteuils club doubles avec amplement d’espace pour les dossiers inclinables, des tables ergonomiques, des prises de courant et des téléphones aux endroits clés.

Le plancher plat de l’appareil facilite les déplacements des passagers dans la cabine. Les sièges pivotants et le choix d’aménagements différents assurent un confort accru. D’autre part, l’absence d’une cloison étanche secondaire permet d’optimiser l’espace réservé à la cabine, aux toilettes et aux bagages. Le compartiment à bagages présente un volume de 106 pieds cubes (3 m3) et est accessible pendant le vol.

Bombardier Aéronautique, entité de Bombardier Inc., est un chef de file mondial dans la conception, la fabrication et la prestation de services et de produits aéronautiques novateurs destinés aux marchés des avions de transport régional, des avions d’affaires et des avions amphibies. Elle offre les programmes d’avions d’affaires Bombardier Flexjet* et Bombardier Skyjet*, des services techniques ainsi que la maintenance d’avions et la formation au pilotage destinées aux clients de l’aviation d’affaires, du marché du transport régional et du secteur militaire.

Bombardier Inc., société manufacturière et de services diversifiée, est un chef de file mondial dans la fabrication d’avions d’affaires, d’avions de transport régional, de matériel de transport sur rail ainsi que de produits récréatifs motorisés. Elle offre également des services financiers et de gestion d’actifs dans des secteurs liés à ses compétences. La Société, dont le siège social est situé à Montréal au Canada, compte des effectifs de quelque 75 000 personnes et des installations manufacturières dans 25 pays dans les Amériques, en Europe et en Asie-Pacifique. Son chiffre d’affaires pour l’exercice clos le 31 janvier 2003 s’élevait à 23,7 milliards $ CAN. Les actions de Bombardier se négocient aux bourses de Toronto, de Bruxelles et de Francfort (BBD, BOM et BBDd.F).

* Marque de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales

Source d’information :
Leo Knaapen
Bombardier Aéronautique
Chalet Dubaï : 971-4-2866150
Cellulaire : 971-50-450-2723