Royal Jordanian Airlines prête à accueillir un deuxième appareil Bombardier Q400

Royal Jordanian Airlines prendra livraison de son deuxième biturbopropulseur de ligne Bombardier Q400 au nom de son nouveau transporteur régional, Royal Jordanian xpress, au début du mois prochain, a annoncé Bombardier Aéronautique aujourd’hui.

Le premier des avions d’occasion de 72 places, volant à 360 nœuds (667 km/h), dont Royal Jordanian est le client de lancement au Moyen-Orient, est entré en service commercial le 2 novembre 2005. Royal Jordanian xpress dessert Beyrouth, Damas, Alep, Tel Aviv, Aqaba, Sharm El Sheikh et Al Arish et assure des vols d’apport pour les vols internationaux de Royal Jordanian Airlines’ à l’aéroport international Queen Alia d’Amman. Ces liaisons ont été reprises de Royal Wings qui exploitait des appareils Bombardier Dash 8-300 de 50 places depuis 1996.

« Royal Jordanian est enchantée de Bombardier Aéronautique, a déclaré un porte-parole de la société aérienne. Le modèle Q400 est un choix idéal pour nos liaisons qui exigent des coûts d’exploitation exceptionnels et des caractéristiques ultra-perfectionnées de confort. Nos passagers apprécient la cabine spacieuse et confortable.

« L’avion offre un confort, une vitesse et une technologie dignes d’un biréacteur, mais à des coûts de biturbopropulseur. »

L’avion de ligne Q400 de 68 à 78 places présente les plus faibles coûts par siège-mille offert parmi les avions de ligne régionaux. Exploité par un transporteur aérien type offrant des services complets, un appareil Q400 de 70 places franchit le seuil de la rentabilité à partir de 30 passagers (coefficient d’occupation de 42 pour cent), laissant un potentiel de bénéfice de 40 places. Ces coûts d’exploitation très faibles ont également permis à des transporteurs comme Flybe, de Grande-Bretagne, d’exploiter l’appareil Q400 de 78 places suivant des modèles commerciaux « régionaux » à bas prix et de générer des profits avec des avions deux fois moins gros que ceux utilisés généralement par les transporteurs à bas prix.

« L’avantage du Q400 n’est pas exclusivement économique, a déclaré Steven Ridolfi, président, Bombardier Avions régionaux. Bien qu’il affiche les caractéristiques de faible consommation de carburant et d’excellentes performances sur piste d’un biturbopropulseur, il présente la vitesse et la productivité d’un biréacteur. L’appareil Q400 offre les mêmes temps de vol cale à cale qu’un biréacteur jusqu’à plus de 300 milles marins (555 kilomètres) et ne met que 10 minutes pour atteindre 20 000 pieds (6 100 mètres). »

Au 30 septembre 2005, les commandes fermes du Q400 totalisaient 151 avions, dont 104 déjà livrés à 12 exploitants d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie.

À propos de Bombardier
Chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions régionaux et biréacteurs d’affaires et dans celui du matériel de transport sur rail, Bombardier Inc. est une entreprise d’envergure internationale dont le siège social est situé au Canada. Ses revenus pour l’exercice clos le 31 janvier 2005 s’élevaient à 15,8 milliards $US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). De l’information est disponible sur le site Internet de la Société, à l’adresse www.bombardier.com.

Bombardier et Q400 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Information
Marc Duchesne Bombardier Aéronautique
(514) 855-7989

www.bombardier.com